Étude de cas : Le projet MARCH développe un exosquelette capable de rendre leur mobilité aux personnes victimes d'une lésion de la moel (pdf)

File size: 882 kB Language: Français Part number: H-3000-5192

Étude de cas : Le projet MARCH développe un exosquelette capable de rendre leur mobilité aux personnes victimes d'une lésion de la moel

Le projet MARCH est composé d’une équipe d'étudiants de l'Université de technologie de Delft, aux Pays-Bas, qui développe des exosquelettes innovants et polyvalents afin de permettre aux personnes victimes d’une lésion de la moelle épinière de se lever et de marcher. La sixième équipe actuelle du projet MARCH est composée de 26 étudiants et continue
de miser sur les travaux d'avant-garde de ses prédécesseurs.

This type of file requires a viewer, freely available from Adobe

Latest videos - Optical encoders

Latest items - Optical encoders

Didn't find what you were looking for?

Tell us what you couldn’t find and we will do our best to help